Partenaires

CNRS
UPS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


accueil site > Plateforme expérimentale

Plateforme expérimentale

 

  • Le Métatron

Le métatron est un écotron dédié à l’étude de populations expérimentales implantées dans des environnements semi-controlés. Cet équipement unique au monde est installé par la « Station d’Ecologie Expérimentale du CNRS de Moulis » sur la Commune de Caumont en Ariège. Il consiste en un ensemble de 48 unités de 100m² chacune ou « cages à populations » peuplées par une communauté d’espèces animales et végétales auxquelles on impose certaines conditions de température, d’humidité et de rayonnement solaire. Les cages sont reliées entre elles par des passages qui permettent donc aux espèces de migrer d’un environnement à l’autre « si elles le souhaitent ». Cet appareil sert à étudier les effets du climat sur le fonctionnement des systèmes écologiques, et notamment dans le cadre du réchauffement climatique. (voir site web)

JPEG - 182 ko
Métatron vu du ciel
© Quentin Bénard

 

Le Métatron est un des services proposé dans le cadre de l’Infrastructure ANAEE-France qui réunit dans un réseau intégré un ensemble unique de plateformes expérimentales, de plateformes analytiques et de systèmes d’information et de plateformes de modélisation dédiés à la biologie des écosystèmes continentaux. http://www.anaee-s.fr/

PNG - 18.9 ko

Conditions d’accès au métatron (en anglais)

  • Les Serres

Il s’agit d’une structure offrant 750 m² de serres organisé en 12 cellules identiques mais dont le pilotage climatique peut être programmé indépendamment. Procédure d’accès (en Anglais)

  • Les Volières

Il s’agit d’un espace de 520 m² comprenent 48 volières identiques de 1m² en intérieure et 4 m² en extérieure, plus 12 autres volières offrant jusqu’à 12m² en extérieure. Les parties intérieures seront équipés d’un système automatique d’acquisition de données par caméra et senseurs. Ces volières seront opérationnelles courant 2012.

  • Les Laboratoires

Un laboratoire de Biologie moléculaire, de Biologie cellulaire, de Physiologie, et une salle d’expérimentation-chirurgie sont actuellement opérationnels.

  • Les salles d’élevages

 SEEM possède toutes les facilités pour élever Invertébrés, Poissons, Amphibiens et Reptiles.

  • Les grottes

2 grottes naturelles sont dédiées à la recherche sur la faune cavernicoles et notamment sur le Protée Proteus anguinus qui y est élevé depuis le début des années 1950.

JPEG - 766.3 ko
Bâtiments colloques/hébergement et Serres
©SARL d’architecture Calvo Tran Van / BET OTCE

 

  • Les facilités d’accueil

Des appartements et des studios permettent de loger actuellement 15 visiteurs. Un bâtiment d’accueil comprend une salle de conférence de 95 m², une salle de convivialité/repas de 70m² ainsi que 28 chambres individuelles.

Par ailleurs, SEEM dispose d’un parc de 5 véhicules.

Le Protée (Proteus anguinus)

Il s’agit d’un amphibien Urodèle (comme les tritons et salamandres) originaire de Slovénie et de Croatie. Ayant sans doute colonisé le milieu souterrain au cours du Pliocène, C’est aujourd’hui le seul (...)